FWC Boutique
FWC Boutique

Remontoir Scatola Del Tempo

Caractéristiques Techniques

Détails

Scatola del Tempo: L'Art En Mouvement

On ne met pas son Picasso au garage...pas plus que l’on ne range sa Grande complication dans le premier écrin venu. C’est précisément parce que Sandro Colarieti ne trouvait que des écrins d’entrée de gamme pour sa propre collection qu’il se mit à les fabriquer lui-même. Nous étions en 1989, en Italie. La haute horlogerie n’était pas à son apogée, loin s’en faut, mais quelques passionnés résistaient. Sandro Colarieti était l’un d’eux. Passionné de belles automobiles, de beaux bateaux et d’artisanat en général, l’homme n’a pu se résigner à l’idée de garde-temps qui, au repos, étaient laissés à l’abandon, ou presque.

Scatola del Tempo est née pour combler ce vide. Comme la plupart des belles maisons artisanales, c’est avant tout une histoire familiale et 100% indépendante. Fondée par Sandro Colarieti, l’entreprise est rapidement rejointe par Cristiana Colarieti, sa fille. L’entrepreneur n’aime pas les passes droits et même sa fille devra faire ses preuves : elle intègre l’entreprise comme directrice des ventes, un poste qu’elle occupera durant 13 ans avant de prendre la succession de son père.

L’adoubement Patek Philippe

Comme lui, Cristiana Colarieti poursuivra la dynamique de bienfacture engagée en 1989 : le choix de matériaux nobles, un artisanat manuel, des réalisations sur mesure, des prestations personnalisées. Sandro Colarieti avait d’abord réalisé ses écrins et remontoirs pour lui. Le surplus de sa modeste production était donné à ses amis. Néanmoins, le succès fut telle que l’entreprise dut négocier le délicat virage de la production de volume tout en garantissant le même niveau de qualité qu’au stade artisanal.

Sandro Colarieti veillant personnellement au choix de chaque cuir, chaque bois, chaque soie. L’entreprise familiale Scatola del Tempo gagna ses jalons non seulement auprès des collectionneurs mais aussi des marques, et non des moindres : c’est la prestigieuse Patek Philippe qui, parmi les premières, en 1992, passa commandes d’écrins Scatola del Tempo pour abriter ses précieux garde-temps. C’est ainsi que le petit atelier familial indépendant atteignit les plus grands collectionneurs du monde en un temps record. La manufacture fut rapidement rejointe par d’autres : Breguet, Breitling, Bvlgari, Cartier, Lange & Söhne, Vacheron Constantin, Zenith, pour n’en citer que quelques unes.

L’inventeur du remontoir

Au-delà des écrins, la maison Scatola del Tempo s’est spécialisée sur un accessoire qu’elle a elle-même inventé : le remontoir. Avant cette création, les montres mécaniques passaient nécessairement de longues périodes à l’arrêt lorsqu’elles n’étaient pas suffisamment portées – avec les fastidieuses nécessités de réglages lorsqu’il s’agissait de complications comme le quantième perpétuel.

Scatola del Tempo allait changer la donne. La maison a inventé ce concept d’écrin qui, en même temps qu’il protège la montre, la remonte. La mécanique est suisse, la conception et le savoir-faire restent italiens. Entre la région de Come, la Chaux-de-Fonds et Saint-Imier, Scatola del Tempo a tiré une droite qui rallie tous les amateurs du beau, de l’harmonieux et du plus bel artisanat pour protéger ses garde-temps.

Aujourd’hui, la marque propose une large palette de produits : des écrins de voyage, des remontoirs, des boîtes à bijoux, des mallettes de transport et des coffres forts. Ces accessoires se déclinent en veau grainé, en carbone, en veau velours, en cachemire ou en bois précieux. La manufacture désormais dirigée par Cristiana Colarieti développe depuis quelques années, des objets personnalisables.

  • Design italien
  • Matière : plastique ABS et cuir
  • Dimensions : 11,5 × 10 × 10 cm (fenêtre non comprise)
STDFWC001
Devenir Membre